Carillons

synonyme d'excellence musicale

Vue intérieure du carillon de Rouen et son mécanisme

A l’inverse des sonneries en volée, le carillon consiste à utiliser un ensemble de cloches, harmonieuses et homogènes, à l’instar d’un instrument de musique à percussion. Il faut un minimum de trois cloches pour produire un air (« Au clair de la Lune » par exemple). En revanche, si l’on pense que toute église renferme un carillon, pour les véritables connaisseurs, on ne parlera de carillons qu’à partir de deux octaves soit 24 cloches, parfaitement accordées, jouées sur un clavier en bois dit « clavier à coup de poing ».

Les Carillons PACCARD

01 Le Carillon de l'Exposition Universelle

1937 – Exposition Universelle des Arts et Techniques à Paris. La Savoie est représentée par un village traditionnel, avec sa chapelle et un carillon de 37 cloches. Afin d’éviter son rachat par les étrangers, les Savoyards décident d’en faire l’acquisition. Un comité des Amis du Carillon se crée et lance une souscription en vue « d’offrir » le carillon à la ville de Chambéry.

11 septembre 1938 – Installé dans la tour de la Sainte-Chapelle du château des Ducs de Savoie, le carillon est inauguré en présence d’une foule impressionnante.

1960 – A l’occasion du centenaire du rattachement de la Savoie à la France, la ville de Chambéry fait ajouter trois cloches.

1974 – Après être quelque peu tombé dans l’oubli, le carillon reprend vie, sous l’impulsion de son carillonneur Monsieur Jean-Pierre Vittot.

1988 – Un comité pour la rénovation et l’extension du carillon savoyard naît officiellement. La mobilisation des mécènes dépasse toutes les espérances (1100 donateurs) et le comité décide de réaliser un carillon totalement neuf et d’augmenter le nombre des cloches du projet initial : le nouveau carillon comptera 70 cloches ! Le carillon de 1937 sera conservé au titre de témoin d’un savoir-faire français exceptionnel pour son époque.

20 juin 1993 – Bénédiction solennelle du nouveau carillon.

1994 – Le Grand Carillon de Chambéry accueille le Congrès Mondial des Carillonneurs. Depuis, il est considéré comme une référence mondiale dans la facture instrumentale des carillons manuels.

02 Quelques carillons remarquables

En France

Chambéry : Tour Yolande, 70 cloches

Douai : Beffroi communal, 62 cloches

Dijon : Cathédrale Saint-Bénigne, 56 cloches

Lisieux : Basilique Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus (1948), 48 cloches

Paris : Eglise Sainte-Odile (1949), 26 cloches

Rouen : Cathédrale Notre-Dame, passé de 56 à 64 cloches depuis sa rénovation en 2015

_____________

Aux USA

Illinois : Centralia, 65 cloches

Michigan : Grand Rapids, 48 cloches

California : Berkeley, 61 cloches

Washington D.C. : Basilica of the Immaculate conception, 56 cloches

New York : St Patrick Cathedral, le plus ancien carillon PACCARD (1897) !

03 ARS SONORA

Une sculpture vivante, un concept unique visuel et sonore pour embellir, rassembler, commémorer.

S’élevant au coeur de la cité, l’ARS SONORA favorise les rencontres et les échanges, en devenant un point de repère et une référence incontournable, contribuant à l’enrichissement du patrimoine.

Ses vibrations apportent au quotidien un petit supplément d’âme…

La Fonderie PACCARD met aujourd’hui son savoir-faire au service des communes en réalisant des Sculptures Musicales dont les cloches égrènent leurs douces mélodies, au fil du temps et des saisons.

Pour en savoir plus, visiter le site ARS SONORA…Pour en savoir plus, visiter le site ARS SONORA…Pour en savoir plus, visiter le site ARS SONORA…